Chez DevilsEyes et strawberry

Forum d'art et de culture,graphisme,tutoriel,des défis,pencil,papilles gustatives,des jeux,loisirs créatifs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» sans titre
Mar 26 Mai - 18:56 par magnolia

» Xyndhra(pc)
Sam 23 Mai - 0:08 par jeremy10tie

» Jeux des prénomns
Jeu 21 Mai - 4:26 par DevilsEyes

» Rêve ( la longueur n'est pas assez longue rire)
Jeu 21 Mai - 4:26 par DevilsEyes

» Défi japanim n°4
Dim 17 Mai - 19:38 par magnolia

» une demande de creation
Lun 4 Mai - 22:40 par jeremy10tie

» **Nature morte au graphite**
Sam 2 Mai - 0:16 par jeremy10tie

» **Portrait fillette**
Sam 2 Mai - 0:15 par jeremy10tie

» Mes gribouillis
Sam 2 Mai - 0:04 par jeremy10tie

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Rimbaud Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Rimbaud Arthur   Lun 14 Avr - 8:25

Arthur Rimbaud - Ophélie (Poème)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Rimbaud Arthur   Lun 14 Avr - 8:26

Rimbaud "Alchimie du verbe"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Rimbaud Arthur   Lun 14 Avr - 8:27

Rimbaud "Saison en Enfer"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Rimbaud Arthur   Dim 18 Mai - 18:22

Site bio Arthur Rimbaud


Arthur Rimbaud est né à Charleville-Mézières (dans les Ardennes) le 20 octobre 1854. Sa mère, Vitalie Cuif, est une femme très autoritaire et son père, Frédéric Rimbaud, est militaire.
En octobre 1862, Rimbaud entre à l’Institut Rossat, une école fréquentée par les enfants de la bourgeoisie de Charleville. En 1865, il entre au collège de Charleville et commence à écrire. En 1870, il se lie d’amitié avec Georges Izambard, son professeur de rhétorique. C’est lui qui lui fait découvrir Rabelais, Victor Hugo et Théodore de Banville. Au mois d’août de la même année, Rimbaud part pour Paris sans y être autorisé (alors que la France et la Prusse sont entrées en guerre) et il est incarcéré à la prison de Mazas. Son professeur Izambard parvient à le faire libérer. Avant de rentrer à Charleville, il séjourne quelque temps chez les demoiselles Gindre, amies de la famille Izambard. La mère de Rimbaud réclame le retour de son fils et, à peine rentré, il part à Bruxelles, Douai et rentre à Charleville en novembre. Il en est déjà à sa troisième fugue quand, en février 1871, il gagne Paris pour y rester deux semaines. Cette même année, il rencontre Verlaine et participe aux réunions parisiennes du « Cercle Zutique ». Il en sera exclu peu de temps après. L’année suivante, en 1872, Rimbaud et Verlaine mènent une vie dissolue. En mars, Rimbaud repart dans les Ardennes et revient à Paris en mai à la demande de Verlaine. Ils partent tous deux à Bruxelles, puis, en septembre, à Londres. Rimbaud regagne les Ardennes à la fin de l’année 1872. En 1873, il commence à rédiger Une Saison en enfer. Verlaine et Rimbaud regagnent Londres mais connaissent de nombreuses querelles et ruptures. En Belgique, Verlaine tire même deux coups de feu sur son ami et est condamné par la justice belge à deux ans de prison. Rimbaud rentre chez lui et termine Une Saison en enfer. En 1874, Rimbaud est à Londres avec Germain Nouveau avec qui il s’est lié d’amitié. L’année suivante, Rimbaud part pour l’Allemagne, puis séjourne en Suisse et en Italie. À la fin de cette année, il rentre à Charleville. Il signe un engagement de six ans dans l’amée coloniale hollandaise en mai 1876, déserte et rentre à Charleville. L’année suivante, il se rend à Brême et à Hambourg, à Marseille, etc. Rimbaud trouve un emploi de chef de chantier fin 1878 à Chypre et rentre en France en 1879. Il retourne sur l’île en 1880, s’embarque pour l’Égypte et gagne Aden en août. Il trouve un emploi à la maison Viannay, Mazeran, Bardey et Cie., spécialisée dans le commerce des peaux et du café. En 1885, il fait du trafic d’armes, et ce jusqu’en 1888. En 1891, il est rapatrié en France en raison d’une tumeur au genou droit qui le fait souffrir et qui causera sa mort en novembre.

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Rimbaud Arthur   Dim 8 Juin - 4:40

Site sur la ville d'arthur rimbaud



Le design est impressionnant et la voix des textes saissisantes.
A découvrir d'urgence

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Rimbaud Arthur   Mar 16 Sep - 19:59

Bibliographie


Une saison en enfer (1873)
Illuminations (1873-1875)
Reliquaire, poésies (1891)
Poésies (1895)
Lettres, Égypte, Arabie, Éthiopie (1899)
Oeuvres, vers et proses (1912)
Les Mains de Jeanne-Marie (1872)
Stupra (1923)
Un Coeur sous une soutane (1870)
Lettres de la vie littéraire (1870-1875)
Vers de collège (1932)
Album zutique (1872) (collaboration)
Voyelles, Oraison du soir, Les Assis, Les Effarés, Les Chercheuses de poux, Bateau ivre, Premières communions,(1884)

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rimbaud Arthur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rimbaud Arthur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez DevilsEyes et strawberry :: L'art pour voir,écouter,écrire :: Poésie-
Sauter vers: