Chez DevilsEyes et strawberry

Forum d'art et de culture,graphisme,tutoriel,des défis,pencil,papilles gustatives,des jeux,loisirs créatifs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» sans titre
Mar 26 Mai - 18:56 par magnolia

» Xyndhra(pc)
Sam 23 Mai - 0:08 par jeremy10tie

» Jeux des prénomns
Jeu 21 Mai - 4:26 par DevilsEyes

» Rêve ( la longueur n'est pas assez longue rire)
Jeu 21 Mai - 4:26 par DevilsEyes

» Défi japanim n°4
Dim 17 Mai - 19:38 par magnolia

» une demande de creation
Lun 4 Mai - 22:40 par jeremy10tie

» **Nature morte au graphite**
Sam 2 Mai - 0:16 par jeremy10tie

» **Portrait fillette**
Sam 2 Mai - 0:15 par jeremy10tie

» Mes gribouillis
Sam 2 Mai - 0:04 par jeremy10tie

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 L'orpheline et le sorcier partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: L'orpheline et le sorcier partie 1   Sam 20 Sep - 19:33

Imaginez un monde ou le visage n’a pas d’œil, de nez ni de bouche, juste l’ouïe. Les sens n’existeraient pas et ils passeraient par les émotions humaines. Les sensations de l’autre servent à communiquer pour ceux qui le souhaitent. Mais le plus souvent la solitude est le lot de consolation de ces êtres qui pour nous, sont difformes. Auparavant ils étaient comme nous, avec un visage beau, la possibilité de voir, de respirer, de manger. Leurs déboires commencent il y a des millions d’année, quand un sorcier noir est venu dans la contrée. Ce dernier âgé de mille ans était tombé amoureux d’une jeune fille. Elle ne savait pas qu’elle était une élue qui possédait des pouvoirs. Orpheline de père et chassée par sa mère, elle avait trouvé refuge dans une fermette qui l’employée pour le ménage et le travail de la terre. Au fur et à mesure que les années passèrent elle devenait de plus en plus belle et sa rancœur vis-à-vis des siens grandissait.
En allant chercher de l’eau au puits, un cavalier de noir vêtu vint à sa rencontre et lui demanda son chemin et si elle connaissait un endroit pour dormir. Elle lui proposa de venir voir ses maitres pour leur demander la couche et de la nourriture pour lui et sa monture.
Ils arrivèrent devant l’homme qui dirigeait la ferme, il accepta que l’étranger dorme dans l’étable.
Il lui proposa un maigre repas, car il était difficile de trouver de la nourriture, d’après ces dires.
Le cavalier savait qu’il mentait. La femme du paysan vint à la rencontre de l’inconnu et le dévisagea, lui demandant combien de temps il pensait rester dans leur région, et que faisait il ici.
L’explication fut brève et elle n’en su pas plus.
La jeune fille alla lui apporter une couverture, elle sentait son cœur battre la chamade, et ne comprenait pas pourquoi. Soudain elle le regarda et lui demanda, comment vous appelez vous ? Sirga fut la réponse, sans qu’il bouge des lèvres, d’autres auraient peur de cette réaction, elle lui répondit en clignant des yeux moi c’est Vegas. Enchanté lui résonnait dans sa tête, il faisait de la télépathie et Vegas lui demanda si il souhaitait avoir un disciple. Il fit oui de la tête.
Elle se retira et alla continuer le reste de son travail avant de trouver le sommeil.
Le lendemain matin, elle se leva à 4h pour pouvoir terminer ses corvées plus tôt. Sirga quant à lui alla jusqu’au village pour acheter quelques épices, puis se balada en foret trouver des herbes et autres produits dont il avait besoin pour réaliser ses remèdes. En chemin, il croisa plusieurs lutins, fées des bois et des airs, qui se cachèrent à sa venue. Il ria de voir tout cette crainte et compris que les fées du vent allèrent annoncer aux autres sorciers sa venue dans cette contrée. Après ses diverses recherches il s’en alla au centre de la forêt, proche d’une cabane, s’assit sur un tronc de bois couché, et attendit pendant une heure.
Un corbeau regardait la scène et croassa, il commença à prendre son envole, et tourbillonna autour de sirga. Puis d’un coup l’oiseau se posa à ses pieds et se transforma en un jeune homme d’une grande élégance, c’était Lytique, le fils de Sirga.
-Quelles nouvelles mon fils ? As-tu vu Polchon ?
-Non père, il est introuvable. J’ai cherché même au niveau des bords ...es, et j’ai été au château de la reine Sofia, je ne l’ai pas croisé. Ce qui me fait dire qu’il nous a vendu.
-Ou qu’il est mort.
-Polchon, mort, ce nain est immortel.
-A part si il a bu…
-Arrête, il sait qu’il ne doit pas le faire.
-A son insu, il se peut…
-Non, je le connais depuis mon enfance, il connaît les ruses. Mais pourquoi me dis tu ça ? Sais-tu quelque chose.
-Son esprit est dans la fermette, c’est ce qui me laisse supposer qu’il est mort. Il est prés de moi, je le sens, le vois mais je n’arrive pas à communiquer avec. Un sort à été jeté sur sa dépouille. J’ai cherché tous les ingrédients pour faire des potions et essayer de connaître le maléfice et le délivrer.
-Je comprends mieux, et je suis content d’apprendre que Polchon n’est pas un traitre.
-Sous tortures, on parle mon fils, et sa mort a été douloureuse, son âme est tourmentée, prise dans des tourbillons de douleurs, d’appel de son maitre.
-Il m’a appelé ?
-J’en suis sur, tu n’as pas voulu suivre mes instructions pour devenir un sorcier redoutable, tu préfères les jeunes pucelles. Alors ne te plains pas.
-Père j’ai toute ma vie devant moi.
-Sauf si par toutes ces négligences, tu te fais tuer.
-Non j’ai la prudence avec moi.
- Fils j’ai fais une rencontre, une jeune fille qui se prénomme Végas, elle a un potentiel énorme. Elle est des nôtres.
-Tu crois qu’elle souhaiterait apprendre la magie ?
-Ne t’en fais pas elle…
Un bruit de pas les fit sursauter. Le jeune homme s’envola et se transforma en corbeau en même temps. Sirga quant à lui attendit et vit la reine des Elfes s’avançaient vers lui, souriante et très belle.





Pour Wolfallen

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Sam 20 Sep - 19:33

Partie 2


Elle se prosterna et le fixa. Le sorcier en fit de même. Le silence s’était incrusté.
Sirga le rompit en premier :
- Que désires-tu Reine des Elfes ?
-Connaître la raison de ta venue ? Tu fais peur aux habitants de la forêt, ils craignent ton pouvoir dévastateur.
-Rassure les, j’ai vieilli, et depuis que ma défunte épouse n’est plus je noie mon chagrin dans la botanique.
-Je vais de ce pas les en informer. Merci de cette franchise et si tu as un souci avec les propriétés d’une de mes plantes, fais moi signe.
-Je n’y manquerais pas. Je te salue.
Le magicien noir quitta ce lieu enchanté pour revenir en direction de la ferme. Vegas l’attendait et s’inquiétait, cela se lisait sur son visage. Quand elle le vit elle rayonna et n’arriva pas à calmer son cœur.
Sirga ressentait ses émotions également, il était tombé amoureux. Sans lui parler, mais en la regardant, il lui proposa d’apprendre les bases des plantes pour établir des potions. Le travail allait être long et demandait plusieurs jours. Il discuta avec le fermier des contreparties qui auraient pu lui permettre de rester plus longtemps. L’époque des moissons alla commencer, et les bras courageux manquaient. Il sauta sur cette occasion de ne pas payer un ouvrier, et conclut un marché avec Sirga.
Tôt le matin et tard dans la soirée, il moissonnait, le reste du temps le sorcier et l’orpheline était en train de confectionner des potions. Au fur et à mesure une complicité s’installa et les confidences faisaient place au silence du début de leur collaboration. C’est par ces discussions que Sirga apprit la vie de Vegas mais aussi les services qu’elle donnait à son maitre. Au début elle s’était rebellée mais elle avait compris vite que cela ne servait à rien, et qu’il serait plus violent et humiliant si elle continuait à se rebeller. Donc tous les jours, sauf le weekend end, elle se retrouvait pendant quelques heures dans la couche du fermier. Parfois elle l’a prenait derrière un buisson, le champ… Au début elle pleurait tous les jours puis la situation s’était banalisée. En apprenant ces révélations, le sans de Sirga bouillonna et il essaya de convaincre Vegas de fuir avec lui. Elle refusa sans donner d’explications. Le sorcier aussi se confia et lui appris que son cheval et lui avaient des pouvoirs magiques qualifiés de maléfiques, qu’il avait plusieurs royaumes qu’il avait conquis. Beaucoup d’hommes, de magiciens, de lutins morts pour cette cause. Il parla aussi de sa femme tuait lors d’un combat, elle était puissante mais s’était battu contre le magicien blanc Emotis.
C’est pour cette raison qu’il vint dans cette contrée pour venger la mort de son épouse.
Vegas eut des larmes aux yeux, non par compassion, mais par jalousie. Sirga s’en rendit compte et lui avoua ses sentiments à son égard. La jeune femme perdit connaissance, quand elle ouvrit les yeux, elle vit le visage de Sirga et sentit une force intérieure. Il lui expliqua qu’elle était sorcière, elle aussi, qu’elle avait un gros potentiel, mais qu’elle devait encore beaucoup travailler.
La moisson toucha à sa fin, et le couple d’amoureux cherchèrent comment faire perdurer leurs instants de bonheur. Ils établirent différents plans mais ils n’eurent pas à les utiliser. Le fermier, tout content du travail effectué, proposa à Sirga une chambre, dans la fermette. Il s’empressa de dire oui, et aida le fermier dans les taches quotidiennes. Ils commencèrent à être amis, au fur et à mesure que le temps s’écoula, le sorcier eut l’audace de demander la main de Vegas. Au départ l’homme de la ferme n’était pas très joyeux de cette proposition. Il alla voir Vegas et lui demanda son avis. Cet acte surprit la demoiselle, et lui rétorqua un peu méchamment qu’elle aimait le cavalier depuis son arrivée. Il comprit et lui demanda de ne rien dire sur les faits qu’il y a eu entre eux deux. Elle promit, mais la vengeance bouillait dans son sang. Elle décida de se venger de son tortionnaire, elle prépara un poison puissant. Lui servit à table. Le sorcier vit le manège et contrecarra les projets de sa maitresse en jetant un contre sort. Vegas ne compris pas pourquoi son maitre ne se tordait pas de douleurs. Elle s’en entretint avec son mentor, qui en toute impunité lui mentionna qu’elle avait encore beaucoup de choses à apprendre. Elle en convint. Pourtant sa puissance était déjà grande, et elle avait appris à lire dans les pensées, à retourner ces dernières contre la personne, la maitrise des éléments de la Terre était un jeu d’enfants, les potions et autres sorts lui étaient acquis. Mais elle ne savait se maitriser, ni faire des plans, elle était impulsive. Ce qui était un mauvais défaut pour quelqu’un maitrisant presque tout. Elle avait le pouvoir d’intégrer toutes les connaissances, les livres, les encyclopédies en quelques secondes. Sirga était fier de ses prouesses, même son propre fils n’était pas capable de réaliser ses sorts. Il raisonna Vegas, en lui disant que tuer un être humain n’était que trop facile, qu’il fallait plutôt trouver une punition digne de leurs erreurs.
Elle acquiesça, et lui demanda si il avait une idée, il lui répondit avec un sourire charmeur, que c’était à elle de trouver, mais qu’il aimerait qu’elle fasse part de son stratagème.
Au mois de Mars, neuf mois c’était écoulé depuis l’arrivée du cavalier sur ses terres, et les cloches raisonnèrent dans tout le pays, pour annoncer le mariage de l’inconnu et de l’orpheline.
Peu de personne y assistèrent, les paysans, le fils de Sirga et une femme inconnue du couple. Leurs témoins étaient des vagues connaissances. Quand ils sortirent de l’église, la femme s’approcha et voulut embrasser la mariée, mais elle fit un arrêt cardiaque avant de réaliser son geste. Sirga regarda sa nouvelle épouse, cette dernière était effrayée et n’avait pas compris que c’était elle qui avait provoqué cette mort.
Elle apprit quelques heures plus tard, que c’était sa mère, elle resta impassible.
Cet incident cacha le repas, personne ne parlait. De plus des millions de corbeaux s’étaient invités. Les paysans prirent peur et ils chassèrent le jeune couple. Ils prirent que quelques effets et partirent à cheval, le fils de Sirga les accompagna. La nuit était bien avancée et Vegas était exténuée, les hommes se mirent au galop et arrivèrent vers une heure du matin dans une auberge. Ils tapèrent à la porte, un homme d’un âge certain leur ouvrit, et écarquilla les yeux, la peur se lisait sur son faciès. Il comprît que les sorciers du mal étaient de voyage. Vegas avait du mal à garder les yeux ouverts. L’aubergiste leur donna deux chambres, leur demanda à quelle heure ils voudraient leurs petits déjeuners. Sirga répondit qu’ils étaient exténués et que pour une fois, ils allaient se permettre une grasse matinée. Sur ces mots, chacun cagnèrent son lit de repos. Vegas ne prit pas le temps de défaire ses vêtements qu’elle s’était allongée, et dormit de suite. Sirga quant à lui, n’avait pas sommeil, il se rappelait les différentes conversations qu’il avait eues avec le fermier. Les différentes craintes, peurs, qu’il avait dites au sorcier. Le magicien noir regarda sa femme et sourit, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas senti ce sentiment de plénitude. Il la prit dans ses bras afin de la mettre dans le lit, puis il s’allongea prés d’elle. En effet, nos amis avaient du sommeil à récupérer, à 13 h ils étaient toujours dans les bras de Morphée. Pendant ce temps l’aubergiste prévint les différents ordres magiques, de l’arrivée de Sirga et de son fils. Les sorciers se posèrent des questions sur cette venue, si c’était pour les massacrer, et cette femme qui était elle ? Ils ne surent répondre.
Sirga serait-il venu pour demander la paix ? Cela ne semblait pas probable, mais qui sait ?
Un homme avec des cheveux blancs souriait, c’était le sage des magiciens blancs, il sentait la présence de Sirga, il savait qu’il était en train de les écouter, mais il ne chercha pas à brouiller les pistes. Non, il voulait s’entretenir avec son rival, et voir les raisons de cette venue dans sa contrée à lui. C’était ce vieillard qui avait tué la défunte de magicien noir, et il savait qu’il n’avait plus de sentiment de haine à son égard, pourquoi ? A part s’il a trouvé une compagne, il réfléchissait à tout ça, quand soudain, un coassement de corbeaux se fit entendre. Cet oiseau de malheur s’était posé sur une poutre de la grande salle. L’aubergiste alla le déloger et ne comprît pas comment il était entré. Le sage savait qui était l’intrus. Après cet incident, le brouhaha raisonna dans la pièce, chacun alla dans son hypothèse sans écouter l’autre.

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Sam 20 Sep - 19:34

Partie3


Sirga en avait assez entendu et son esprit revint dans son corps, il regarda vegas qui dormait encore, il se leva et appela son fils. Il ne le laissa parler, et lui dit de retourner se coucher. Une fois dans son lit, le sorcier lança un petit sort pour que Vegas, son fils et lui-même dorment pendant deux jours et deux nuits. Néanmoins, il permît à leurs chevaux de les prévenir aux moindres dangers. Il n’y eut aucuns problèmes mais leurs animaux de route avaient aussi pour mission d’écouter et de surveiller les faits et gestes qui se déroulaient dans l’auberge. Le maitre de ces lieux s’occupait très bien des montures, et leur parlait comme à des humains, et à chaque fois il s’en allait en disant « de toute manière vous ne comprenez rien à ce que je vous raconte », et il riait. Mis à part, qu’il leur disait des éléments qu’il n’aurait pas du divulguer à qui que ce soit.
Les deux jours et les deux nuits s’écoulèrent, Végas avait dormi bien plus longtemps, et se réveilla la première entrainant avec elle son mari. Elle était satisfaite d’avoir passé une bonne nuit. Sirga souriant lui donna le nombre de temps qu’ils avaient dormi et elle ne comprit pas comment elle ne sait pas réveillée plus tôt, il lui montra comment faire ce sort. Elle fut conquise mais s’interrogea sur la raison de cet acte.
Mais le silence fut sa réponse, son sorcier était parti en pensées voir ce qui se passait dans l’auberge et aux écuries, puis fit un détour chez les paysans. Dans le lieu qui les avait abrité pour se reposer, rien d’anormal, tandis que dans leur ancienne demeure, un remue ménage battait son plein. La mort de la mère de sa femme avait mis en émoi le petit hameau. Plusieurs paysans étaient installés dans la pièce principale et discutaient fortement sur l’incident. Une proposition fut faite, rattrapée le couple et jeter au feu la mariée qui ne peut être qu’une petite sorcière de pacotille. Certains contestèrent et ne trouvèrent pas normal qu’on brule leurs amies. D’autres avaient peur des conséquences des sorciers car si elle, elle faisait partie de ce clan, ils auraient des répercussions. Les sorciers détenaient tous le royaume, qu’il s’était partagé sauf vers le Nord où c’était le sorcier Noir appelé aussi Satimil.
Sirga fût content que les paysans ne connaissent pas son prénom humain, à ce moment précis il se rappela que sa femme ne connaissait pas son nom de sorcier, et qu’il va falloir trouver celui de Vegas.
Mais ce n’était pas le plus important, il devait parlait avec le vieux sorcier. Il revint dans son corps, et se prépara pour aller à sa rencontre. Ils discutèrent longuement. Puis un accord fut mis en place entre les deux sorciers.
Sirga retourna auprès de sa femme, il lui expliqua la situation. La colère de Vegas envahissait la pièce.
-Sirga, ils ne pourront pas m’attraper.
-Oui j’ai discuté avec le sorcier, et ils nous laissent le choix de la sentence, vu que nous avons fait aucuns tords, à part le décès de ta mère, mais là c’est autre chose. C’est l’apprentissage de la magie et de tes émotions.
-Tu as raison. Doit-on faire parvenir notre projet au sage ?
-Il est préférable, car je lui ai dit toute ma rancœur et ma haine que j’avais auprès de lui, et nous sommes parvenus à un terrain d’entente. Mon royaume va s’agrandir, et mon fils aura une partie des Mers.
-Très bien. J’ai ma vengeance en tête.
-J’ai hâte que tu l’expose.
-Elle est toute simple, enlever de leur visage leur bouche, leurs yeux, leurs nez.
-Et les laisser mourir ?
-Non, il faut qu’ils vivent et se souviennent qu’avant ils pouvaient sentir les fleurs, la cuisine, voir les étoiles, leurs biens, manger les mets qu’ils appréciaient. A l’aide de la magie, ils vivront, mais leurs visages ne sera plus, on ne verra rien. Les étrangers qui viendront dans leur contrée auront peur. Ils seront maudits.
Tout en disant des paroles, elle faisait des gestes circulaires avec ses mains. Tout en expliquant elle lança ce sortilège et prévint en pensée le mage.
De génération en génération, les enfants qui naissent là bas n’auront pas de visage.



Fin

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Sam 20 Sep - 21:04

Honoré de ta dédicace Devils,Merci !!!
Superbe nouvelle d'heroic fantasy que celle-ci,
dès les premières lignes on est absorbé par le récit et on en décroche pas,
superbe entrée en matière de celui-çi qui tiens en haleine jusqu'à la dernière phrase,c'est magnifiquement écrit et la magie opère instantanément,son univers en lui-même est fascinant et c'est vraiment avec plaisir qu'on se laisse abandonner dans cette histoire,un grand merci Devils,ce fut un très bon moment passé,bizzzzzzzz !!!
Revenir en haut Aller en bas
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Sam 20 Sep - 21:08

Bien finalement je vais coninuer à être de coloris rouge
Contente que cette petite histoire t'as plu.

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Sam 20 Sep - 21:16

Oui énormément,j'adore tout ce qui sort de l'ordinaire,
et les sorciers noirs sont une classe que j'appréçie beaucoup dans l'heroic-fantasy,je les trouves fascinants,tant par leur charisme que pour leurs passés,en général ils sont torturés et je trouve que ça les rends plus proche du lecteur par rapport au mage blanc qui est toujours parfait et qui a toujours raison,loooooooool !!!
Content de l'avoir lu !!!
Revenir en haut Aller en bas
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Sam 20 Sep - 21:20

Moi aussi j'aime beaucoup ce côté de la fantaisy, mais par exemple dans Eddings on est plus du côté gentil, mais il fait bien resortir le côté noir. La façon dont il écrit est assez "fantastique", il y en a d'autres mais dès que je lis un livre de lui pas de souci je suis ravie.
Le sorcier et l'orpheline est le premier essai dans le genre.

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Sam 20 Sep - 21:29

Premier essai très réussis,félicitation,
pour Eddings,j'ais accroché dès le début,
mais j'ais trop envie de savoir ce qu'il y a dans "la Belgariade",
avant de continuer "les chants de la mallorée",
alors j'attends avec impatience le 'tit colis,loooooooooool,
du coup je relis "Bilbo le hobbit",ça ce lit rapidement,
et tel que je me connais,je vais continuer avec "le seigneur des anneaux",
en esperant qu'il se depeche a me livrer,looooooooooool !!!!
Bizzzzzzzz !!!
Revenir en haut Aller en bas
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Dim 21 Sep - 2:03

Oui je l'espère pour toi aussi, en effet Bilbo se lit vite donc avec un peu de chance tu reçevras le colis très vite pour lire Eddings

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josie
Artiste pasionné
Artiste pasionné
avatar

Féminin
Nombre de messages : 420
Age : 45
Localisation : au Québec
Emploi/loisirs : Psp, Photofiltre et ma fille autiste
Humeur : coquine
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Dim 21 Sep - 4:20

Très prenant ton essai DevilsEyes !!! On ne peut décrocher tant qu`on a pas lu la fin !!! J`adore les romans fantaisistes aussi !!! Tout comme le Seigneur des anneaux, Bilbo et même les Harry Potters LOL !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://josee.rainblog.com
DevilsEyes
Chef des artistes
Chef des artistes
avatar

Nombre de messages : 1623
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   Ven 26 Sep - 20:46

Merci beaucoup pour ce compliment

_________________
Tu sais quoi ma Straw, je t'adore!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'orpheline et le sorcier partie 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'orpheline et le sorcier partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez DevilsEyes et strawberry :: L'art poétique :: Galerie Devils-
Sauter vers: